Inocybe agréable

Nom scientifique: Inocybe grata

Genre: Inocybe

toxique

Inocybe agréableInocybe agréableInocybe agréableInocybe agréableInocybe agréable

Informations
Chapeau (max.4cm) campanulé-conique ou convexe, mamelonné avec la marge incurvée et chez les jeunes sujets, blanchie et appendiculée par les filaments de la cortine fugace. La cuticule est d’abord sublisse puis elle devient plus ou moins fortement squamuleuse, ocre-beige à brunâtre.

Lames adnées ou sublibres, un peu ventrues, blanchâtres, beiges ou ochracées avec des teintes rosâtres ou olivâtres puis brunâtres, l’arête étant finement ciliée de blanc. Présence de lamelles et de lamellules.

Pied cylindrique ou un peu flexueux, non bulbeux, subglabre ou fibrilleux soyeux, pâle, ochracé jusqu’à brunâtre, couvert de flocons blanchâtres dans le tiers ou le quart supérieur, rougissant un peu à la base.

Chair pâle, à rosissement ou rougissement peu intense, souvent limité à la partie inférieure du pied.

Odeur de géranium au début puis de poisson (sardine) comme celle de l’Inocybe pisciodora.

Conifères calcicoles. Espèce printanière.

Cet Inocybe acystidié de la section cervicolores est proche de Inocybe pisciodora dont il semble différer par un rougissement beaucoup moins prononcé, notamment au niveau de la cuticule du chapeau, un habitat moins méridional.

Depuis de nombreuses années, nous récoltons régulièrement ce champignon dès le début avril, dans le bois de pins et de cèdres de Roquemissou, près de Gages et nous l’avons trouvé aussi sur le Causse Noir et le Causse rouge (St Léons) pour les deux exemplaires photographiés.

Tout comme l’inocybologue italien Enrico Bizio, auteur d’un intéressant article sur le groupe cervicolores, nous nous interrogeons sur l’autonomie réelle de ce champignon par rapport à Inocybe pisciodora.

Toxique.


Où pousse ce champignon ? : Au sol-Sous conifères
Forme du champignon : Pied et chapeau-Lamelles
Eléments à rechercher : Cortine[1]-Rougit à la coupe
Odeur : Poisson

[1]Filaments verticaux collés sur le haut du pied et la marge du chapeau caractéristiques des cortinaires