Plutée jaune verdâtre

Nom scientifique: Pluteus luteovirens

Genre: Plutée

sans intérêt gustatif

Plutée jaune verdâtrePlutée jaune verdâtrePlutée jaune verdâtrePlutée jaune verdâtrePlutée jaune verdâtrePlutée jaune verdâtre

Informations
Chapeau (2-4 cm) conico-campanulé devenant convexe et aplani par la suite, souvent avec un petit mamelon, lisse mais un peu ridulé ou veiné au centre, avec la marge striée sur les exemplaires humides et frais. Les couleurs sont variables, ce qui explique l’existence de plusieurs synonymes: jaune verdâtre, jaune d’or, jaune brunâtre, brun jaune et même ocre fauve ou chamois.

Lames libres, serrées, blanches, jaune pâle ou distinctement jaunes, devenant rose saumoné avec des nuances jaune sale ou chamois.

Pied (3-6 cm x 2-4 mm) cylindrique mais assez souvent élargi à la base, strié sur sa longueur, lisse et brillant, blanchâtre, crème pâle, jaunâtre ou jaune et même chamois.

Chair mince, blanche ou jaunâtre avec des nuances grises. Odeur faible, interprétée différemment: indistincte, un peu acide ou plus ou moins spermatique.

Sur le bois pourri de divers feuillus.

Les auteurs hollandais Vellinga et Schreurs ainsi que l’Allemand E. Ludwig considèrent que les binômes suivants Pl.chrysophaeus, Pl. leoninus sensu Romagnesi, Pl.luteovirens, Pl. xanthophaeus, Pl.galeroides désignent la même espèce. Ils estiment qu’ils sont inséparables microscopiquement et que la variabilité des teintes est un caractère mineur.Il est en effet possible en effet que l’évolution en âge du champignon, les conditions atmosphériques et la nature du substrat jouent un rôle non négligeable en ce domaine. Etant donné que le nom Pl. chrysophaeus a reçu des interprétations trop différentes, nous adoptons celui de Pl. luteovirens qui convient mieux pour désigner les exemplaires représentés.

Où pousse ce champignon ? : Sur du bois
Forme du champignon : Pied et chapeau-Lamelles-Ne touchent pas le pied
Couleur du chapeau : Jaune