Clitocybe blanchissant

Nom scientifique: Clitocybe candicans

Genre: Clitocybe

toxique

Clitocybe blanchissantClitocybe blanchissantClitocybe blanchissant

Informations
Chapeau (2 à 4cm) blanchâtre, devenant beige ochracé par disparition de la pruine blanche.

Lames adnées ou presque, serrées, blanchâtres.

Pied de la couleur du chapeau.

Chair blanchâtre. Saveur désagréable, astringente ou + ou- piquante. Odeur forte, terreuse ou de poussière.

Dans la mousse des clairières et autres endroits bien éclairés.

Très toxique. Il a la même toxicité que d’autres clitocybes blancs comme C.pityophila et C.dealbata. A savoir qu’il provoque un ensemble de symptômes appelé syndrome "muscarinien" ou "sudorien", qui se manifeste, de quelques mn à 2 h après l’ingestion, par une sudation très importante, une diminution de la taille des pupilles, une chute de tension, des vomissements et de la diarrhée. L’hospitalisation s’impose pour injecter du sulfate d’atropine.

L’intoxication provient de la confusion de ces clitocybes blancs avec l’excellent "meunier" (clitopile petite prune) dont la chair est très fragile et casse dès qu’on la plie, dont les lames rosissent à maturité, et qui a une très forte odeur de farine alors que la chair des clitocybes blancs est assez élastique et sent faiblement la farine.

Où pousse ce champignon ? : Au sol
Forme du champignon : Pied et chapeau-Lamelles
Couleur du chapeau : Blanc
Couleur du pied : Blanc
Couleur des lamelles : Blanc
Odeur : Terre